Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
Frederic Rwigema

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Late Maj. Gen. F. Rwigema
fredr.jpg
April 1957- October 1990

Fred... Héros de la guerre d'octobre.
 
Enfin du tout début. Les circonstances de sa mort, quoi qu'en dise la version officielle restent toujours mystérieuses pour certains. Pourtant, si l'on en croit Paul Kagame (entretiens avec François Misser dans "Vers un nouveau Rwanda ?", éditions Luc Pire / Karthala), "Fred a été en fait été abattu par l'ennemi.[...] En fait, il y a eu un engagement le second jour. J'ai découvert [que Fred et ses hommes] ont été bloqués dans une bataille avec les troupes de l'ancien régime. Fred était là."
Pourtant, circulent toujours les rumeurs comme quoi Fred aurait été assassiné. Les rumeurs ont toujours la vie dure.
L'aura de Fred à Kigali ou dans la communauté rwandaise n'a pas faibli depuis plus de sept ans.
Le "Che" rwandais : outre la mort tragique de Fred comparable à celle d'Ernesto Guevara (fin tragique, prématurée, avec peut-être trahison à la clef...), les points communs entre les deux "Freedom Fighters" sont nombreux :
engagement "internationaliste" dans une lutte de libération nationale d'un autre pays de son continent d'origine
nomination à des postes de responsabilité après la victoire (en Ouganda ou à Cuba)
idéaux et lectures très proches, charisme certain et auras inentamées,
désintéressement personnel, "look" : béret et treillis,"culte" (les tee-shirts,
photos, etc... à l'effigie de l'un ou l'autre en sont des preuves), goût prononcé
pour l'écriture, son amitié avec Salim Saleh n'est pas sans rappeler celle qui
unissait le Che à Camilo Cienfuegos, etc...
 
Sa biographie
 
1957 (10 avril) :
préfecture de Gitarama dans une famille Naissance d'Emmanuel GISA à Mukiranze, Musambira, en de tris enfants. Son père s'appelle Kimonyo et sa mère Gatarina Mukandirima.
1960 :
Suite aux événements de 1959 (actes de génocide envers la communauté Tutsi), sa famille s'exile en Ouganda et s'installe dans un camp de réfugiés à Nshungerezi en Ankole.
1976 :
Après des études secondaires (Mbarara High School, Ouganda), il rejoint en 1976 le FRONASA (Front de Salut National) de Yoweri KAGUTA MUSEVENI, Kahinda OTAFIIRE et SHEFU ALI. Il change de nom et s'appelle donéravant Fred RWIGEMA. Après une rencontre avec Yoweri Museveni à Nairobi, il part pour s'engager dans le FRELIMO (Front de Libération du Mozambique) en passant par la Tanzanie. C'est dans un camp d'entraînement du FRELIMO qu'il devient ami avec Salim SALEH (de son vrai nom Coleb AKANDWANAHO, petit frère de Yoweri Museveni) qui deviendra plus tard Major General dans la National Resistance Army (NRA) ougandaise. Les lectures de ces deux amis se partagent entre les oeuvres de Che Guevara, Mao et... George Washington.
1978 :
Idi Amin Dada "envahit" la Tanzanie. La réaction tanzanienne parviendra à repousser les troupes du dictateur. Des Ougandais et des Rwandais de la diaspora (dont Museveni et Fred) aidèrent les troupes tanzaniennes.
1979 :
Création de l'UNLA (Uganda National Liberation Army) dont l'objectif est de mettre fin à la dictature d'Amin. Paul KAGAME rejoint ses rangs et donc Fred et Museveni. Fred RWIGEMA est mis "sur la touche" en raison de ses origines rwandaises, mais reste parmi les proches de Yoweri Museveni.
Création de la RRWF (Rwandese Refugee Welfare Foundation) dont le but est d'aider les réfugiés rwandais victimes de la politique de répréssion systématique d'Amin à leur encontre.
1980 :
La Rwandese Refugee Welfare Foundation devient la Rwandese Alliance for National Unity (RANU). Fred en fait partie.
1981 :
Création de la National Resistance Army (NRA), dont l'objectif est cette fois de mettre fin à la dictature de Milton OBOTE, revenu au pouvoir après la chute d'Amin. Fred et Paul Kagame font partie des 40 hommes (dont seulement 27 armés) qui constituèrent le noyau de cette guerilla autour de Yoweri Museveni et commence le jour de l'attaque d'un camp militaire à Kabamba.
1986 (6 février) :
Après les chutes successives des régimes de Milton Obote et de Tito OKELLO, la victoire de la NRA. Yoweri Kaguta Museveni devient Président de la République Ougandaise.
1986-1989 :
Chef des opérations de combat de la NRA (Commander in chief) où il dirige la guerre contre la LRA (Lord Resistance Army) d'Alice LAKWENA.
1987 :
Mariage de Fred avec Jeannette BIRASA avec laquelle il aura deux enfants : GISA JUNIOR RUGAMBA et TETA GISA. Le septième congrès de la RANU a lieu à Kampala en décembre. La RANU "devient" le FRONT PATRIOTIQUE RWANDAIS (FPR-Inkotanyi). L'objectif principal est le retour des réfugiés rwandais dans leur pays d'origine. Fred Rwigema en est le président. En sont aussi membres Sam Kanyemera (Sam KAKA), Paul KAGAME, Cdt. MUSITU ou Peter BAHINGANA.
1989 :
Fred est relevé de ses fonctions au sein de la NRA. Il se consacre à récolter des fonds auprès de la diaspora rwandaise, notamment en Amérique du Nord et en Europe.
1990 :
En septembre, il termine les préparatifs de l'attaque du premier octobre. Alors qu'il n'a plus de responsabilités au sein de l'armée ougandaise, il justifie des mouvements de troupes (de soldats rwandais de la NRA) qu'il a ordonnés en prétendant que le président Museveni l'a chargé d'organiser les cérémonies de l'indépendance ougandaise du 9 octobre.
Lundi 1er octobre 1990 : 14 h 30
Début des opérations du FPR en tant qu'armée de libération nationale. Un groupe d'un cinquantaine d'homme franchit la frontière ougandaise et attaque un poste frontière rwandais. Le maître d'oeuvre en est bien entendu Fred Rwigema.
Mardi 2 octobre 1990 :
Mort de Fred. Elle est gardé secrète un certain temps afin de ne pas démoraliser les troupes du FPR engagées dans des combats contre l'armée du Général HABYARIMANA. Depuis, deux versions circulent sur la mort de Fred : tué au combat ou assassiné ? (Source: Rwanda-
l posté par S. Rufagari sans mention de la source originale)