Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
Dossier Umuseso

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Trois journalistes arrêtés pour "brutalités journalistiques"

RSF dénonce "l'arrestation arbitraire de trois journalistes" au Rwanda KIGALI, 23 juil (AFP) - L'organisation de défense de la presse Reporters sans frontière (RSF) a dénoncé "l'arrestation arbitraire" les 17 et 18 juillet derniers de trois journalistes rwandais par la police, selon un communiqué transmis mardi à l'AFP à Kigali.
Robert Sebufirira, Elly Mac Dowell Kalisa et Munyaneza Godfrey,journalistes de l'hebdomadaire privé Umuseso, ont été arrêtés et aussitôt transférés à la prison centrale de Kigali,après avoir été les témoins accidentels d'une altercation et de"l'intervention musclée" des forces de l'ordre dans un bar de la capitale, indique ce communiqué.
Selon RSF, "les accusations contre les journalistes sont les suivantes : se mêler du travail des agents de la police (ingérence),se rebeller contre les ordres de la police et casser l'outil de communication de cette dernière (un talkie-walkie)".
"L'hebdomadaire Umuseso, peu apprécié des autorités, ne sera remis sur le marché qu'à la libération de ses rédacteurs. Les journalistes devraient être présentés d'ici au 26 juillet devant un juge pour une mise en liberté provisoire. La date du procès n'est pas encore connue", précise le communiqué de l'organisation de défense de la presse.
"Rien ne justifie ces arrestations", estime RSF, "qui n'y voit qu'un prétexte pour s'en prendre à nouveau à cet hebdomadaire", et demande dans une lettre adressée au ministre de la Justice, Jean de Dieu Mucyo, "la libération immédiate des trois journalistes et l'annulation des charges qui pèsent contre eux
". 
 

Enter supporting content here