Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
"Amnistie" pour 4 000(0) détenus ?

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Itegeko rya Prezida

Commentaire : "Jean Nanganzi"

Commentaire : Joseph Ndahimana

Le président demande la liberté provisoire
pour les mineurs accusés de génocide 
 
  KIGALI, 3 jan (AFP) - Le président rwandais, Paul
 Kagame, a demandé vendredi à son administration
  de mettre en liberté provisoire les détenus accusés
 d'avoir participé au génocide de 1994 qui étaient
  mineurs au moment des faits. 
 
  "Le Président de la République demande que soient
 libérés provisoirement les enfants dont l'âge était
  compris entre 14 et 18 ans au moment des faits qui
 leur sont reprochés", lit-on dans un communiqué
  de la présidence. 
 
  Tous les mineurs détenus sont visés mais l'immense
 majorité d'entre eux le sont pour des faits liés au
  génocide.
 
  Plus de 90% des personnes détenues au Rwanda sont
 poursuivies dans le cadre du génocide qui a
  fait un million de morts, selon le gouvernement
 rwandais, entre avril et juillet 1994. 
 
  Le président rwandais accorde aux autorités
 compétentes un délai d'un mois pour exécuter cette
  mesure de clémence. 
 
  Le ministre de la Justice, Jean de Dieu Mucyo, a
 d'ailleurs réuni vendredi les responsables des
  parquets, de la police et des prisons pour mettre en
 application cette demande de M. Kagame, selon
  le communiqué.
 
  En août 2000, l'UNICEF estimait à quelque 4.000 le
 nombre de détenus accusés d'avoir participé au
  génocide alors qu'ils étaient mineurs en 1994.