Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
ADEP-Mizero : L'Espoir ?

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Chez le notaire de Kigali

L'ADEP-Mizero attire une foule de curieux

 

C'est aujourd'hui que les dirigeants du nouveau parti Alliance pour la

Démocratie, l'Equité et le Progrès (ADEP) - Mizero (espoir en kinyarwanda) a

déposé son dossier chez le notaire de la capitale en vue de sa reconnaissance

officielle.

 

D'après notre correspondant au téléphone des centaines de personnes - plus

de 600 selon les estimations des témoins sur place -  se seraient rassemblée

dans et autour des locaux du notaire pour suivre personnellement le processus

qui devrait prendre fin à 16h00.

 

Ce parti a été mis sur pied dernièrement sur les ruines du Mouvement

Démocratique Rwandais, membre de la coalition gouvernement mais combattu

sans relâche depuis avril par le pouvoir dominé par le Front Patriotique

Rwandais (le FPR du général Kagame) en place .

 

A la tête de l'ADEP qui rassemble l'aile non inféodée au FPR, on retrouve

l'ancien Secrétaire d'Etat récemment limogé par le président Kagame, Célestin

Kabanda, le président du MDR.

 

L'aile du MDR dite pro-FPR, a aussi lancé son propre nouveau parti le Parti du

progrès et de la concorde (PPC),  et c'est Mme Alivera Mukabaranga qui

devrait la représenter dans le scrutin présidentiel d'août.

 

Tout semble indiquer que le MDR disparaîtra automatiquement du fait que

personne à Kigali n'osera le faire réenregistrer comme la loi sur les partis

l'exige. Cela n'exclut pas que des exilés, anciens du MDR reprennent le sigle,

comme cela a été fait au début du mois de juillet à Bruxelles par le président

de l'URD (et ancien membre du bureau politique du MDR d'avant juillet 94)

l'ingénieur Jean-Marie-Vianney Nkezabera.

 

Faustin Twagiramungu, considéré par tous comme l'adversaire principal du

Général Kagame, a choisi de rester en dehors la nouvelle formation. Il

semblerait qu'il souhaite rassembler plus largement en s'alliant avec d'autres

candidats déclarés et en cherchant l'appui de formations dont il resterait

indépendant.

 

Il semble que le chaos du multipartisme, la guerre et le génocide d'avant

juillet 94, 9 ans de pouvoir FPR, la répression de l'opposition et la disparition 

personnalités indépendantes n'ont pas dégoûté tous les rwandais de la

politique

 

Placide Muhigana

 

19 juillet 2003