Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
Gen. Bizimungu caught in limbo?

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Confiance et bonne volonté règnent entre signataires du Traité de paix

Le général Bizimungu arrêté en RDCongo et non en Angola, selon le Rwanda

KIGALI, 29 août (AFP) - Le général rwandais Augustin Bizimungu, l'un des principaux responsables du génocide de 1994 au Rwanda, arrêté le 13 août dernier en Angola selon Luanda, a été appréhendé en République démocratique du Congo, a affirmé jeudi à l'AFP le porte-parole de la présidence rwandaise.

Chef d'état-major des Forces armées rwandaises (FAR) pendant le génocide de 1994, puis leader des combattants extrémistes hutus rwandais réfugiés en RDC, M. Bizimungu a été arrêté le 13 août dernier en territoire angolais, alors qu'il se battait dans les rangs de l'ancienne rébellion de l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA), selon la version officielle du gouvernement angolais.

"C'est faux, M. Bizimungu a été arrêté en RDC, puis transféré en Angola", a déclaré Emmanuel Ndahiro, le porte-parole du président rwandais Paul Kagame.
"Par cette manipulation organisée avec la complicité de l'Angola, le gouvernement congolais a essayé de se laver de toute responsabilité dans son implication avec les génocidaires", a estimé M. Ndahiro.

"Mais on ne peut pas s'en tirer à si bon compte et faire oublier ainsi que Kinshasa a soutenu depuis 1998 les activités criminelles de M. Bizimungu et des principaux responsables du génocide rwandais", a-t-il ajouté.
Le porte-parole du président rwandais a sévèrement dénoncé à ce sujet "l'attitude écoeurante de la communauté internationale qui a couvert cette manipulation orchestrée par Kinshasa".

"En accréditant la thèse selon laquelle Bizimungu a été arrêté en Angola, la communauté internationale crée l'illusion que Kinshasa est propre et n'a rien à se reprocher, alors que ce gouvernement est complice des génocidaires et couvre en toute impunité leurs activités criminelles depuis quatre ans maintenant".

L'Angola est, avec le Zimbabwe, le principal allié politique et militaire du gouvernement de Kinshasa dans la guerre contre des mouvements rebelles congolais soutenus par le Rwanda et l'Ouganda.

M. Bizimungu a été remis à la mi-août par les autorités angolaises au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) puis transféré à Arusha, en Tanzanie, où siège le tribunal international.

 

 
 

Enter supporting content here