Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
Quelques dizaines contre Kagame

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Paul Kagame confirme à Guy Verhofstadt les échéances électorales

BRUXELLES, 9 déc (AFP) - Le président rwandais Paul Kagame a
confirmé lundi lors d'une rencontre avec le Premier ministre belge
Guy Verhofstadt la tenue dans son pays d'un référendum en mars 2003
sur le projet de constitution et d'élections générales courant
2003, a indiqué le gouvernement belge.
 
"Le Premier ministre (belge) a félicité le Rwanda pour l'accord
de Pretoria avec la République démocratique du Congo (RDC) et pour le
retrait de ses troupes du territoire congolais", selon un
communiqué des services de M. Verhofstadt.
"En ce qui concerne la situation intérieure du Rwanda, le
président Kagame a confirmé l'échancier politique, à savoir: un
référendum en mars 2003 sur le projet de constitution présenté
récemment; ensuite, des élections législatives et présidentielles
courant 2003", poursuit ce texte.
 
"Il n'y a plus un seul soldat rwandais au Congo", a pour sa part
affirmé M. Kagame lors d'une courte interview diffusée lundi soir
par la chaîne de télévision publique belge RTBF.
M. Verhofstadt a par ailleurs souligné la "nécessité pour toutes
les parties de poursuivre les efforts en vue d'arriver à un
règlement du conflit dans la région", selon ce communiqué.
 
Enfin, les dirigeants des deux pays ont convenu d'entamer des
négociations pour la conclusion d'un accord bilatéral de
coopération entre la Belgique et le Rwanda, le précédent accord datant de 1962.
Quelque dizaines de personnes, en majorité des Rwandais, ont
manifesté à Bruxelles à l'occasion de cette venue de M. Kagame pour
réclamer plus de démocratie au Rwanda
 
M. Kagame a également rencontré lundi le ministre belge des
Affaires étrangères, Louis Michel, et le secrétaire d'Etat à la
Coopération et au Développement, Eddy Boutmans.