Make your own free website on Tripod.com

Rwanda Rugali
Sauve qui peut !

Home

CariCartoons
Health/Ubuzima
Politique
Génocide
Justice
Amashyaka
Presse
Great Lakes
Diaspora.rw
Who's Who
Economie & Finances
R.I.P.
Vos réactions
Infos
Cadavéré!
Urwenya
Faits divers
Religion

Comprenez sa situation
Le Conseiller du Premier Ministre veut sauver
sa peau
 
Dans un long poème louant les bienfaits du Président Kagame, 
Bernardin Ndashimye, le conseiller du Premier Ministre Bernard
Makuza, a donné son appui immodéré à la candidature du sortant.
M. Ndashimye qui avait été cité parmi les sponsors de l'association
ITARA jugée divisionniste par le parlement en avril, dit ne pas en vouloir
aux personnes qui à tort selon lui l'ont repris dans la liste des personnes
suspectes de divisionnisme.
Il dit aussi ne plus appartenir à un parti puisque celui auquel il avait
adhéré est entrain d'etre dissous.

M. Ndashimye qui avait fui le Rwanda en 1994 et avait échappé de peu à
la mort, y était retourné dans le cadre des programmes de réconciliation et
d'Unité Nationale et aussi suite à la persuasion de son futur employé, le
Premier ministre actuel.
Avant la tragédie de 1994, il était le dirigeant des jeunesses du
Mouvement Démocratique Républicain - INKUBA - et proche de l'aile dite
modérée de l'ancien Premier ministre Faustin Twagiramungu.

Moins de 3 ans après son retour volontaire et enthousiaste au Pays,
voilà que son passé qu'il pensait révolu le rattrappe et qu'il doit le renier
continuellement et etre plus patriotique que le Front Rwandais du meme qualificatif.
Son long témoignage attribue sans réserve la survie de la nation
rwandaise à l'action salvatrice et désintéressée du général Kagame.
 
Sa démarche qui relève d'un épais culte de la personnalité (lavage de cerveau ?),
s'inspire de celle tout aussi glorieuse, des partis politiques de la
coalition gouvernementale (PSD,
PL) et ceux représentés à l'Assemblée de transition (PDI, PSR) qui une

semaine avant la candidature officielle de Paul Kagame au poste suprème avait
enjoint son parti - le FPR au pouvoir depuis juillet 1994 - de ne présenter
que celui-ci... pour le bien du pays et de sa population.
 
Qui sera le prochain intellectuel à verser dans la poésie lyrique à la
gloire du Généralissime ?!

Placide Muhigana
8 juillet 2003